Rechercher
  • CRIB 75

Que peut faire un employeur lorsqu’un salarié refuse de présenter un pass sanitaire?

En cas de refus de présenter ses justificatifs relatifs à l’obligation vaccinale ou de détenir un pass sanitaire, le salarié ne peut plus exercer son activité.


Le salarié peut, en accord avec l’employeur, poser des jours de repos conventionnels ou de congés payés.

Autrement, l’employeur sera tenu de suspendre le contrat de travail du salarié jusqu’à régularisation de la situation.


En ce qui concerne le pass sanitaire, il est prévu qu'à l’issue du 3e jour suivant le début de la suspension du contrat, que l’employeur organise un entretien avec le salarié au cours duquel seront examinés les moyens de régulariser sa situation.


Concernant l’obligation vaccinale, l’employeur est toutefois également invité à privilégier l’instauration d’un dialogue avec le salarié et à organiser un entretien avec lui pour évoquer les moyens de régulariser sa situation.


  • Parmi les moyens de régularisation figurent l’affectation temporaire à un poste non-soumis à l’obligation susmentionnée si les besoins et l’organisation de l’entreprise le permettent ou le télétravail, lorsque les missions sont éligibles à ce mode d’organisation de travail.

À l’issue et dans le cas d’une situation de blocage persistante, les procédures de droit commun concernant les contrats de travail peuvent s’appliquer.


  • Pour rappel : l'employeur n'est pas tenu de prendre en charge les tests PCR et antigéniques payants des salariés.


  • Attention : Si toutefois l’employeur décide de le faire, la prise en charge de cette dépense personnelle est soumise à cotisations et contributions sociales en tant qu’élément de rémunération.


15 vues0 commentaire